Accueil > Nos Actualités > Article Chambre de Commerce et d'Industrie de la Drôme
tri : NEWS

Article Chambre de Commerce et d'Industrie de la Drôme

Découpe et Assemblage: DOREY fait machine avant

Il est bien loin le temps ou les machines de Dorey servaient à la fabrication des célèbres chaussures romanaises... Aujourd'hui, l'entreprise fondée en 1946 à Romans et rachetée en 1958 par Georges Dorey, commercialise des solutions industrielles pour la découpe et l'assemblage des matériaux souples et semi-rigides à quelques-uns des plus grands groupes mondiaux d'électronique. Ainsi, les films transparents de protection de plusieurs iPhones sont fabriques par des machines conçues dans la Drôme. Un succès méconnu qui doit beaucoup à la stratégie de diversification de l'entreprise menée par le fils, Jean-Louis Dorey, depuis le début des années 2000. « Notre activité est aujourd'hui repartie en 3 départements : des ma­chines de soudure thermique, activité historique de l'entreprise, qui permettent l'assemblage de plastiques souples pour la construction de chapiteaux, de liners de piscines etc. ; des presses à Découper pour la sous-traitance automobile, l'emballage ou le cartonnage; enfin, depuis 5 ans, nous proposons une machine à découpe rotative développées en partenariat avec l'usine taiwanaise de Sysco. Ce matériel de très haute définition assure l'assemblage de plusieurs couches de matières dans laquelle chacune a sa propre découpe à des niveaux de précision de +/- 0,1 mm. »

DES SOLUTIONS GLOBALES ET SUR-MESURE

Grace à ce système innovant dont la configuration standard est totalement adaptée aux besoins du client, Dorey a pu donner un nouvel élan à la croissance de l'entreprise. En 2014, Anne-Sophie Dorey, l'une des 2 filles du PDG, a pris la tête de la filiale américaine du Groupe entourée de 2 collaborateurs. « Nos principaux concurrents sont américains. Il était indispensable d'être sur place. En parallèle à l'équipe des15 salariés français, un ingénieur allemand a été recrute pour développer l'Europe du Nord et les Pays de l'Est. 20 machines de ce type sont aujourd'hui installées en Europe dont 6 en France pour des secteurs d'activité tels que la téléphonie, l'automobile ou le médical. « La marge de manouvre est importante à la condition d'avoir une équipe technique formée et mobile. Car nous ne vendons pas des machines mais des solutions globales qui nécessitent souvent 1 à 2 ans d'accompagnement en amont pour trouver les bons process.» Et le patron peine parfois à recruter des techniciens compétents et intéressés par une ouverture à l'international, avec des déplacements nombreux pour assurer la mise en place et la maintenance des machines. Pour autant, les possibilités de carrière dans l'entreprise sont réelles. D'autant que les perspectives de croissance ont de quoi séduire : Dorey vise la barre des 10 M€ de CA (France/USA) dès 2018.

Infos pratiques

« La marge de manœuvre est importante à la condition d'avoir une équipe technique formée et mobile. Car nous ne vendons pas des machines mais des solutions globales qui nécessitent souvent 1 à 2 ans d'accompagnement en amont pour trouver les bons process.» Jean-Louis Dorey, Directeur Général.

CCI de la Drôme
52-74 rue Barthélemy de Laffemas
BP 1023
26010 VALENCE cedex

Lien direct du magazine: http://www.drome.cci.fr


Documents disponibles

cliquez sur les images pour les agrandir

Nous écrire

Les champs indiqués par un astérisque (*) sont obligatoires